À Ces « Haters » des temps modernes…

Selon le dernier rapport *Digital, 3,96 milliards de personnes utilisent les médias sociaux aujourd’hui, soit environ 51 % de la population mondiale. Et ce chiffre est d’ailleurs en constante hausse.

Le développement des réseaux sociaux nous a donc ouvert une grande fenêtre sur le monde. Un monde où le bon, le moins bon et même le pire s’y côtoient de manière simultanée.

Même si, comme ils aiment à nous le répéter, « il faut de tout pour faire un monde », avons-nous vraiment besoin de ces «haters » des temps modernes, qui n’ont bien souvent pour seul acte de courage que se tenir derrière un clavier d’ordinateur, un smartphone, via un pseudonyme afin de déverser leur haine et autres frustrations sur toute personne allant à l’encontre de leurs idées ou convictions ou tout simplement par pure méchanceté gratuite?

Pour certains, c’en est presque devenu un passe-temps et pour d’autres, nous allons ironiquement dire, un « métier ».
Faire de la haine, de la méchanceté un métier ? Nous répondrons tout simplement, comme dans cette publicité des fameuses rillettes au pot rouge et blanc, « Nous n’avons pas les mêmes valeurs »

Le droit de s’exprimer, la liberté d’expression sont devenus le leitmotiv de cette nouvelle génération 2.0. Une génération RS, qui tend souvent à confondre le virtuel et la vie réelle.

Ils nous disent : « Nous avons le droit de nous exprimer, nous sommes libres ». Mais libres de quoi ?

Libre de haïr?
Libre de juger sans connaitre les tenants et aboutissants d’une affaire?
Libre de propager volontairement des « Fakes news », des rumeurs?
Libre de harceler, au point de pousser certaines personnes, et même des enfants au suicide?

Il fut un temps où le courage était celui de l’abbé Pierre qui, en plein hiver glacial, parcourait les rues pour venir au secours des plus démunis; un temps où le courage était celui de mère Térésa, partie s’installer en Inde, à Calcutta, pour y fonder des orphelinats; un temps où le vrai courage était celui de Nelson « Madiba » Mandela, combattant de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud…

Et c’est à ce genre de courage que nous aspirons à nouveau…

Le courage de défendre la vérité.
Le courage de se lever contre les injustices.
Le courage d’être auprès des gens de courage.
Le courage de se battre pour une noble Cause.

Alors chers « haters », gardez votre haine pour vous et laissez-nous partager notre amour d’un courage noble avec les autres !

*Rapport Digital Hootsuite et We Are Social

*Haters (terme anglais signifiant « haineux », parfois traduit par « rageux ») est une expression pour désigner « un groupe de personnes qui, en raison d’un conflit d’opinion ou parce qu’ils détestent une personne, passe son temps à dénigrer une personne, par des commentaires sur internet »

Armelle M.

♦ Nous avons besoin de vous, Soutenez notre site en faisant un don: https://fr.tipeee.com/simpleconstat

Partagez sur les réseaux