Au nom du discernement… Réveillez vous!

Mes très chers lecteurs, c’est le retour! Oui, de retour parmi vous avec un sujet qui pourrait vous paraître décalé en cette période où beaucoup sont en vacances et plutôt bercés par le soleil, le bruit des vagues, l’air de la montagne et les cris des enfants, laissant un peu de côté le vacarme des guerres et autres misères sur notre terre.

Justement, du haut de mes modestes années sur cette terre, j’ai appris et sans doute beaucoup d’entre-vous, qu’il existe le bien et le mal, que nous avons la capacité de poser des actes bons ou mauvais. C’est le fameux libre-arbitre. Cette capacité que Dieu a mis en chacun d’entre-nous à choisir de quel côté de la colline il voulait être.

Dans mes nombreuses discussions avec ceux qui, à tort ou à raison, ont un problème avec l’Église et plus précisément avec les « pasteurs », j’ai coutume de dire que des mauvais il y en a dans tous les milieux de notre société. Le problème ce ne sont pas les pasteurs mais… les faux pasteurs! Ceux- là qui se font passer pour ce qu’ils ne sont pas. Ils escroquent, volent et se servent de la naïveté, de la bonté, voire de la misère des gens à leurs propres desseins. Mais tout comme il y a de mauvais pilotes, de mauvais médecins, de mauvais présidents, de mauvais policiers, voire de mauvais parents, allons-nous pour autant condamner tous les autres, ceux qui sont bons? Je dis NON et vous aussi vous devriez dire NON.
Même s’il est vrai et j’en conviens, que le domaine de la Foi et de la Parole de Dieu ne ressemble à aucun autre!

Avec l’émergence des réseaux sociaux et la liberté qui en découle , les attaques et autres pugilats envers les pasteurs sont devenus un lot quotidien. Le RESPECT est mort! Cette tâche, autrefois si noble, à été relayée au rang d’escroquerie organisée, surtout dans nos contrées Africaines où les églises dites éveillées poussent comme des champignons encore plus rapidement que des écoles, des hôpitaux ou des bibliothèques dignes de ce nom. Et face à ce constat, il faut le dire: les chrétiens, nous avons un problème.

Je vois déjà certains d’entre-eux me répondre qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil; que des faux prophètes, il en existe depuis toujours et que leur prolifération marque la fin des temps comme il est dit dans de nombreux versets Bibliques. Je suis au courant, merci. Mais est-ce une raison de faire comme si de rien n’était? Pouvons- nous juste rester là à nous soucier de notre parcelle de terre alors que le loup est dans la bergerie ? Le ver est bel et bien dans la pomme, mais essayons tout de même d’éviter qu’il ne la pourrisse entièrement! Car, n’oublions pas l’essentiel de la bonne nouvelle, l’essentiel de ce véritable évangile qui nous invite à prendre soin les uns des autres, qui nous invite à protéger ceux qui sont les plus faibles. L’essentiel de cet évangile qui nous exhorte à adopter la première qualité de Dieu: l’AMOUR! L’amour du prochain et non de l’argent du prochain et des plus fragiles.

Oui, nous voyons les dégâts causés par ces faux prophètes dans nos pays; des villes aux campagnes, dans nos familles et même dans nos propres maisons. Nous les voyons manipuler, rabaisser et malmener nos frères, nos sœurs, nos mères, nos pères qui ne recherchent qu’une chose, le réconfort et la présence de Dieu dans leur vie. Ils leur promettent la guérison en échange de quelques billets, certaines de nos mères abandonnent même le domicile conjugal durant des jours, allant jusqu’à se dépouiller à la recherche d’un miracle, d’un don ou d’une vie extraordinaire qu’aucun Homme ne peut ni réaliser ni offrir sinon Dieu seul!
Nous les voyons leur faire croire qu’ils sont l’unique passerelle entre eux et Dieu. Que sans leurs prières, point de Salut! Ils ont même quelques fois le toupet de se faire passer pour une réincarnation du Christ, interprétant la parole de Dieu à leur guise afin d’attirer un maximum d’adeptes et donc plus de dîmes! Il faut voir comment certains s’enrichissent en un temps record!

Sans jugement de ma part, la question que je me pose souvent est celle-ci : Comment peut-on, lorsqu’on connaît l’intelligence et la bienveillance de Dieu, se faire arnaquer, escroquer, manipuler de la sorte en son nom et par des truands qui se font passer pour ses Hommes? J’ai bien ma petite idée mais ce n’est pas le sujet du jour.

Je tape donc du poing sur la table et je vous exhorte, véritables Chrétiens, à vous réveiller en montrant à ce monde, qui se moque du Père, du Fils et du Saint-Esprit, quelle est la force de l’ Évangile.
Il est véritablement temps de prendre vos responsabilités et d’œuvrer pour une génération de croyants militants, épris de vérité et luttant farouchement contre les dérives de certaines églises et de leurs faux pasteurs!
Il est temps!
Il est temps, comme le disait une sœur, de faire taire les méchants. Il est temps que les bons soient plus bruyants, car réflexion faite, c’est peut-être aussi à cause de leur silence assourdissant que ces escrocs et menteurs pullulent et ont pignon sur rue.

Il est surtout temps d’arrêter les confusions et les amalgames! Les faux pasteurs veulent vous faire croire qu’ils sont parfaits alors que nous savons tous que la perfection chez l’humain n’existe pas!

Il est temps d’aimer la vérité, de dire ça suffit et surtout de retrouver du discernement entre l’engrais et l’ivraie.

Armelle M.

Partagez sur les réseaux