Des ex (femmes) sans complexes !

S’il nous fallait écrire un livre sur les relations humaines, il ne serait sûrement pas achevé aujourd’hui. Mieux, il n’y aurait jamais de page de fin tant les relations humaines sont complexes.
Et s’il y’a un domaine dans lequel ces complexités se manifestent souvent, c’est bien dans celui des relations amoureuses et plus précisément dans les rapports entre ex.

Oui, les ex. L’ex femme du conjoint ou l’ex mari de votre partenaire.
Bien que les hommes puissent aussi faire preuve de folie dans les rapports avec leurs ex, nous allons nous attarder pour ce premier volet aux ex compagnes.

Et pour ceux qui auraient la « bonne » idée de venir crier: et les maîtresses alors? Nous avons juste envie de leur répondre qu’elles n’ont pas leur place…ici. Mais ne vous inquiétez pas, nous nous occuperons de leur cas dans un autre volet.

Ne nous égarons donc pas et revenons à notre sujet principal: Ces chères dames qui veulent pourrir la nouvelle vie de leur ex. Et lorsqu’il y’a des enfants, c’est le summum!

Combien de fois n’avons-nous pas entendu des femmes se plaindre de ces ex trop envahissantes? De ces ex compagnes qui vont même jusqu’à prendre leurs propres enfants en otage? De ces ex qui font un chantage permanent pour faire plier le père ou tout simplement pour le faire revenir lorsqu’elles ont encore de l’espoir?
Que dire à ces ex qui appellent de jour comme de nuit juste pour troubler la nouvelle relation de l’autre, ne réalisant pas, car bien souvent aveuglées par cet esprit revanchard, qu’elles se troublent elles- mêmes et qu’au passage elles troublent une autre femme comme elle?
Oui, certaines femmes prennent manifestement un malin plaisir à se troubler entre elles… et le mot est faible!

Ce sont des sms sans relâche, des appels pour tout et n’importe quoi! Elles abusent et jouent de leur statut d’ex et mères des premiers enfants de leur conjoint. Quelle misère… surtout pour elles!

S’il arrive parfois que certains hommes soient complices et tolèrent ces comportements intempestifs, la majorité la combatte. Et c’est là que nous entendons certaines nous répondre: « c’est pas de la faute de l’ex femme si elle dérange, c’est le monsieur qui ne sait pas mettre de limites à son ex ».
Nous entendons cet argument et d’une certaine manière, nous le comprenons, tout comme le fameux : on ne vole pas un mari! Comprenez que notre compréhension est très relative… rires.

Alors, nous avons juste envie de vous dire, et si on laissait un peu le monsieur, qui se retrouve loin de ses enfants, tranquille?
Car bien souvent, c’est la mère qui en a la garde. Oui, et si on laissait ce monsieur, qui pour éviter le bruit des querelles, de la haine, de la rancœur, s’abstient de répondre au œil pour œil, dents pour dents?
Et si on laissait tranquille ce monsieur qui, de par sa nature, ne peut saisir la subtile manipulation féminine?

Et puis, nous avons envie de nous adresser à la nouvelle conjointe: vous n’êtes pas obligée de rentrer dans ce jeu mesquin, sordide, anxiogène et de danser au rythme de la musique de l’ex de votre conjoint. Soyez beaucoup plus intelligente, imposez votre tempo et vos priorités.

Se concentrer sur l’avenir de votre relation, sur le bien-être de votre cocon familial recomposé ou pas, se lever chaque matin et poser une pierre de plus à la construction de votre couple afin que les bases soient solides.

Et en parallèle, nous espérons qu’un jour, ces ex réaliseront qu’elles ont perdu du temps et qu’il est préférable de reconstruire leur vie plutôt que d’essayer de vouloir détruire la nouvelle vie de leur ex.

Armelle M.

Partagez sur les réseaux